MLS : la nouvelle méthode pour éliminer définitivement la cellulite

Vaincre la cellulite sans effort, sans régime et sans douleur, c’est le rêve de toutes les femmes. Eh bien, ce rêve est en passe de devenir réalité. Après la liposuccion trop contraignante et particulièrement douloureuse aux dires des femmes, voici venue une nouvelle technique scientifique brevetée : la morpholiposculpture.
La MLS est un traitement basé sur de simples injections sans aucune opération chirurgicale.

La MLS est considérée actuellement comme la seule méthode réellement efficace sur la cellulite : les zones traitées ne reprennent plus jamais.

Cette technique s’adresse particulièrement aux personnes souffrant de cellulite diffuse et de zones disgracieuses en raison de la présence d’amas graisseux localisés exagérés.
Ces zones concernent la paroi abdominale sus et sous ombilicale, la culotte de cheval, les hanches, la graisse de soutien-gorge, les bras, le double menton, les faces internes des cuisses, les faces internes des genoux. Les personnes considérées comme franchement obèses, doivent subir d’abord une cure amincissante, sous surveillance médicale, avant d’envisager une cure MLS. Pour les autres, la MLS est considérée actuellement comme la seule méthode réellement efficace sur la cellulite d’autant que les zones traitées ne reprennent plus jamais. Le rééquilibrage alimentaire qui peut être prescrit en parallèle est un plus pour perdre du poids sur le plan général, et se sentir mieux dans sa peau.

Adieu poignées d’amour, culotte de cheval et coussinets graisseux ! Comment la MLS vous fera retrouver la silhouette de vos 20 ans ?

Cette technique a été mise au point en 2006 par une équipe de médecins spécialisés pour venir définitivement à bout de la cellulite, d’amas graisseux et de toutes autres rondeurs récalcitrantes. «Grâce à une combinaison de techniques reposant essentiellement sur des injections d’un liquide dit hyposmolaire, à base de chlorure de sodium, de xylocaïne et d’eau entièrement stérilisée et des soins spécifiques complémentaires, on crée un désordre dans l’environnement adipocytaire», explique le Dr Lahlou Mekki, la quantité totale à injecter étant naturellement fonction de la zone à traiter ».
Car au préalable, un protocole est déterminé lors d’un premier entretien avec le médecin traitant.

Clichés et mesures sont pris à l’aide d’un appareil électronique high tech conçu à cet effet. «Je paramètre les endroits à fort taux de graisse, l’épaisseur et la fermeté du derme. C’est à l’issue de ce bilan que je peux prévoir le nombre de séances et me prononcer sur le traitement à prodiguer à la patiente car dans certains cas, c’est contre indiqué et l’on n’aura pas les résultats escomptés». Une fois ce protocole mis en place, les séances d’injections assistées peuvent commencer. Une seringue raccordée à une pompe guidée par une unité centrale est introduite longuement dans le derme à une vitesse régulière et dans un mouvement de va-et-vient afin de se frayer un passage dans la cellule graisseuse qui se trouve ainsi fragilisée et déséquilibrée.

Une phase quelque peu délicate car l’injection du liquide dans la cellulite ne se fait pas sans douleur. Au préalable, le médecin aura pris soin de procéder à la cryopréparation, un refroidissement progressif des zones à traiter. «Le froid a un double effet, anesthésiant et vasoconstrictif», précise le Dr Lahlou Mekki.
Dans la mesure où la MLS se pratique sans anesthésie, la cryopréparation favorise surtout le confort du patient pendant le soin et réduit la douleur qui peut s’avérer importante tout en facilitant l’infiltration des cellules graisseuses.
Après les injections vient la 3e étape indissociable du reste du traitement, l’ultrasonothérapie. «Ce sont des ultrasons appliqués 30 minutes pour potentialiser et fragiliser la membrane cellulaire. Ils entraînent aussitôt l’éclatement des adipocytes engorgés » fait remarquer le Dr Lahlou Mekki.

Pour parachever le traitement, des soins spécifiques complémentaires sont préconisés
, comme le morphodrainage appelé à favoriser l’élimination des acides gras par les voies lymphatiques, la morphostimulation qui consiste à tonifier les muscles, ou des champs magnétiques et infrarouges pour une action lipolysante sur l’ensemble de la silhouette.
A la fin de ces étapes, les matières grasses s’évacuent ensuite par les voies naturelles. Dès la première voire la deuxième séance la différence est visible. Les résultats sont définitifs au bout de 3 mois.
Autre avantage de cette technique, et non des moindres est qu’elle ne nécessite aucune opération chirurgicale et qu’elle n’implique aucune éviction sociale.

Tu as aimé cet article ? Clique donc sur J'aime, merci ;)

4 commentaires sur MLS : la nouvelle méthode pour éliminer définitivement la cellulite

  1. belle_negesse@yahoo.com

    J’ai lu les articles sur la MLS et je suis tenté de le faire. J’habite à Montréal, j’aimerais savoir où trouver une clinique pour le faire.

    Merci

  2. hat

    Bjr j habite sur Rouen j qui tre intéressé par cet méthode j voudrai savoir si il existe sur Rouen merci

  3. J habite dans l’Ariege ou dois je aller qui dois je contacter ?

  4. Merci de m’indiquer un médecin pratiquant dans Midi Pyrenees

Balance un com'