Pourquoi ne pas grignoter entre les repas ?

Prendre un dessert sucré en fin de repas implique de moins grandes conséquences qu’une prise une heure après ou, pire encore, seul au milieu de l’après-midi.
En effet, la raison pour laquelle tu manges ce gâteau est souvent du au fait que le midi tu n’as pas suffisamment mangé.
Tu es au régime ou tu fais attention à ce que tu manges et tu évites les sucres lents car tu penses que cela fait grossir (à tort).
Il est donc 16 ou 17 h, ton estomac est vide et ton corps est en manque d’énergie, la nuit tombe et avec elle une petite angoisse, tu as besoin d’être réconforté(e) et tu sais, que le réconfort tu vas le trouver dans le sucre.
Pourquoi le sucre ? Tu es en manque d’énergie (pas de carburant depuis le petit déjeuner ou si peu) et tu as besoin de cette hormone que tu ne connais peut-être pas mais qui t’apaise lors de tes moments d’anxiété : la sérotonine.
Tu prends alors ce gâteau (ou ces gâteaux car ton organisme manque cruellement de sucre) et comme tu as une fringale, tu fais une crise de boulimie, tu vas l’engloutir ou plutôt les engloutir rapidement.
A ce moment là, le sucre arrive en grande quantité dans le sang et le pancréas secrète l’insuline pour faire baisser ton taux de sucre.
Ce surplus est rapidement transformé et stocké dans tes cellules graisseuses.
Mais cela ne s’arrête pas là. Ton gâteau est malheureusement aussi composé de graisses et là, tu comprends que cela va avoir un effet multiplicateur. Deux fois plus de calories avec les lipides qu’avec le sucre.
Mais parce qu’un malheur n’arrive jamais seul, ce phénomène va être encore amplifié : l’organisme ne dépense presque rien pour assimiler la graisse contenue dans ton gâteau de 16 heures (4 pour cent).

grignoter-entre-repas

Bilan de ton goûter : un plaisir qui coûte cher à ta silhouette.

Un véritable appel pour stocker dans tes cellules adipeuses. Pratiquement aucun coût calorique pour digérer ces graisses cachées. Le plus navrant, c’est qu’une demi-heure après ton gâteau, tu as toujours faim. C’est logique, ton estomac est déjà vide. Le pouvoir de satiété de la graisse est très faible et les sucres de ton gâteau sont surtout à assimilation rapide.
En conclusion, en te privant à midi de sucres lents parce que tu voulais te mettre au régime par exemple, (La célèbre salade sans pain, sans pâtes et cette boisson light sans sucre) tu as provoqué sans le vouloir une réaction pire qu’un repas normal, équilibré et bien pensé.

Tu as aimé cet article ? Clique donc sur J'aime, merci ;)

2 commentaires sur Pourquoi ne pas grignoter entre les repas ?

  1. Annie

    S’il vous plait, ne confondez pas tout. La boulimie est une vraie maladie, pas un fringale au beau milieu de l’après midi, ni même le fait de manger un paquet de biscuits.

  2. gaelle

    je pense que c’est exagéré on peut grignoter un SEUL biscuit si ça fait par exemple 6 heures qu’on a pas mangé et aussi parce qu’avec le travail on n’a pas le temps de manger!

Balance un com'