Comment choisir son club de sport ?

Vous avez décidé de pratiquer une ou plusieurs activités sportives en salle. Certains critères (horaires, propreté des lieux, diplômes des professeurs…) sont à vérifier avant de vous engager sur une longue durée.
Avec la rentrée déjà bien entamée, il est temps de reprendre les habitudes du quotidien ou de mettre en pratique vos bonnes résolutions. Parmi elles, l’activité sportive s’impose. Si vous manquez de motivation pour vous y mettre en solo ou que vous n’arrivez pas à vous décider sur une quelconque discipline, optez pour la salle de sport. Reste désormais à choisir le bon endroit, afin de faciliter votre assiduité à suivre les cours.

Une séance gratuite en guise de test

S’inscrire dans un club de gym représente un investissement conséquent, ainsi qu’un engagement de longue durée, en général un an. Le choix mérite donc réflexion. Dans un premier temps, mieux vaut opter pour une salle de sport à proximité, soit de son domicile, soit de son lieu de travail, afin d’éviter un détour décourageant les
jours de grande paresse. Certaines enseignes vous offrent la possibilité de vous rendre dans n’importe laquelle de leurs salles avec votre carte d’adhérent.choisir-club-sport
Avant de vous inscrire, il est aussi important d’étudier les activités proposées, afin qu’elles soient compatibles avec vos envies et vos objectifs. Autre critère à prendre en compte : le professionnalisme de l’équipe. Vérifiez à l’entrée du club si les certificats des professeurs sont affichés. Ils doivent normalement être titulaires d’un brevet d’Etat. Pour finir, demandez à faire un tour des locaux qui vous permettra d’observer l’état des sanitaires et douches, ainsi que le bon état du matériel. Certaines salles offrent même une séance gratuite en guise de test. Elle vous permettra d’apprécier la qualité des services, du matériel mis à votre disposition, et de juger de l’ambiance qui règne dans la salle. Enfin, prêt à signer le contrat, vérifiez-en toutes les clauses, notamment celles relatives aux conditions de résiliation.

Des enseignes «low cost»

Avec la crise, le low cost a investi tous les domaines de la vie quotidienne. Et le sport n’y a pas échappé. Depuis quelques mois, les salles de sport «low cost» se sont multipliées. Professeurs et équipements sont aussi performants qu’ailleurs, mais pour proposer des prix compétitifs, ces salles ont simplement renoncé aux installations dédiées au bien-être, type piscine, sauna ou hammam.  Par exemple, la salle «low cost» : Fitness Price, dans le 12e arrondissement de Paris propose des forfaits annuels à partir de 299 €. Seul bémol pour ces deux enseignes : elles n’ont qu’une seule salle. Mais le prix vaut parfois le détour.

Des clubs 100% féminin

Véritable phénomène de société, les salles de gym dédiées aux femmes se multiplient. Loin des regards masculins, la gent féminine apprécie de bouger sans fausse pudeur. Outre l’ambiance chaleureuse de ces clubs, le principal avantage réside dans les programmes entièrement pensés pour répondre aux attentes des femmes. Avec des machines adaptées à la morphologie féminine, tout a été conçu pour répondre au confort de ces dames. Par ailleurs, la plupart de ces salles offrent une grande flexibilité. Pas besoin de rendez-vous pour suivre les cours de fitness. Les formules proposent en général une séance de 30 minutes trois fois par semaine. Avec ces parcours «liberté», vous arrivez et commencez quand bon vous semble.