Musculation et sports pour sculpter son corps suivant ses objectifs

Les activités physiques affinent la silhouette et améliorent le tonus musculaire. Laquelle choisir ? Tout dépend de vos objectifs.

Brûler les calories en courant, marchant ou en pédalant, c’est une chose. Se modeler une silhouette de rêve en est une autre. Pour en finir avec les fesses tombantes, les poignées d’amour, les dessous de bras tout flasques, les cuisses épaisses ou les genoux enrobés, travaillez vos muscles pour tonifier, renforcer l’ensemble du corps.

La forme et les formes…

Musculation et sports pour sculpter son corps suivant ses objectifsEn marchant d’un pas alerte, on redessine sa silhouette. Fesses, cuisses, genoux, mollets se galbent. Avec le mouvement des bras, la taille s’affine, les abdominaux se dessinent. La marche nordique, sport à mi-chemin entre la randonnée et le ski de fond, travaille deux fois plus le haut du corps (épaules, biceps, triceps, pectoraux). Les bâtons de grande taille font monter les bras et accentuer leur mouvement le balancier pour aller les planter devant, aidant ainsi à propulser plus vite le corps en avant.

Pour le bas du corps, il n’y a rien de tel que la course à pied. Les variations de terrain, les troncs d’arbres à sauter favorisent encore plus le renforcement musculaire des mollets, des quadriceps (le devant des cuisses), des ishio-jambiers (l’arrière des cuisses) et des fessiers. En cas de surcharge pondérale, de fragilité au niveau du dos, des genoux ou encore des chevilles, préférez le roller. Vous obtiendrez les mêmes bénéfices mais sans les traumatismes.

Travailler en douceur

Le vélo, avec ses pneus et ses amortisseurs, a l’avantage de soulager les membres inférieurs de tout impact au sol. Même si la plus grande partie de l’effort s’opère au niveau des jambes, il ne fait ni de gros mollets ni des cuisses énormes et muscle les jambes de façon harmonieuse. En utilisant un petit braquet, vous les affinerez. Avec un grand, vous travaillerez leur puissance.

Quant aux côtes et grimpettes en danseuse, debout sur les pédales, elles raffermissent les fessiers et les cuisses. Pour tenir une cadence régulière, on tire, on pousse avec les bras sur le guidon. On serre les abdos pour garder l’équilibre. Aquagym, aquabiking, aquajogging, monopalme… À chaque déplacement, l’eau se précipite pour remplir l’espace que le corps vient de quitter, créant un courant inverse qui le ralentit, exigeant une plus grande énergie pour se déplacer, se maintenir en mouvement ou changer de direction…

Et plus vous êtes immergé, plus la quantité d’eau à déplacer est grande, sur cette résistance s’effectue tout le travail musculaire.

Renforcer le dos

En natation, tous les muscles sont sollicités pour projeter le corps vers l’avant. La brasse tonifie les épaules, le buste et les adducteurs (muscles à l’intérieur des cuisses). Le crawl développe les bras, les épaules et les pectoraux. Les battements de jambes renforcent les fessiers, les hanches, les cuisses. Le dos crawlé renforce le grand dorsal (muscle fixateur de la colonne vertébrale) afin d’avoir un dos en béton.

Le mouvement des bras vers l’arrière étire muscles et vertèbres. L’aviron permet de lutter contre les lombalgies. Un coup d’aviron se donne à 70 % avec les jambes et 30 % avec les bras. Toutefois, il est essentiel de gainer son dos et ses abdominaux pour transmettre l’énergie des membres inférieurs et supérieurs en vitesse de glisse.

Se muscler en profondeur

Avec les cours de pilates, tous les muscles du corps sont engagés. Les différents exercices avec des appareils spécifiques ou au sol se réalisent avec précision et contrôle. Cette méthode ne joue pas sur les répétitions mais sur l’intensité et le ressenti. On alterne contractions et étirements, donc pas d’effet gonflette, en faisant travailler les deux groupes musculaires : stabilisateurs (les posturaux) et mobilisateurs (ceux du mouvement).

Idem pour le yoga. Les enchaînements de postures, associés à une respiration contrôlée, dynamisent les muscles en profondeur. Les articulations se délient, les mouvements gagnent en aisance. Des espaces se créent entre les vertèbres et les côtes. Certaines postures « massent » les organes, stimulent les glandes, favorisent l’élimination des toxines et les drainent.

Sculpter un corps harmonieux

Judo, karaté, taekwondo, aïkido, kendo, kung-fu, capoiera... Les arts martiaux sont des sports aussi dynamiques que très complets. Tout en apprenant des enchaînements, on travaille la souplesse, on raffermit son corps. Abdominaux, fessiers, jambes, bras... tous les muscles et les articulations sont sollicités, et l’on renforce également l’appareil cardiovasculaire. À l’entraînement, les coups ne sont pas portés.

L’important est de rechercher le meilleur contrôle de soi pour une parfaite exécution du geste, ainsi qu’une efficacité dans le placement, l’évaluation de la distance, la précision des coups, l’économie des forces. Rien de tel aussi pour se forger un mental d’acier et apprendre à se défendre.

Métamorphoser corps et âme

La danse est plus qu’un simple divertissement. Comme le gymnaste, le danseur doit allier la grâce à la force, à la souplesse, à l’équilibre et à la coordination, le tout effectué avec rapidité. Abdos, dorsaux, lombaires, cuisses, fessiers, tous les muscles travaillent, certains s’étirent, d’autres se contractent. Le torse s’enroule et se déroule. Le corps est en perpétuel mouvement. Ce n’est pas un hasard si les danseurs ont des muscles tracés, toniques, une silhouette longiligne.

 

Tu as aimé cet article ? Clique donc sur J'aime, merci ;)

3 commentaires sur Musculation et sports pour sculpter son corps suivant ses objectifs

  1. Tya

    Euh en effet c’est intéréssant tous sa mais j’avoue j’ai trop la barre de lire sauf quand ça m’intéresse mais là j’ai tout lue mais je veux avoir mes réponses que j’attend c’est vrai moi je veux m’amincir je veux « pas » tellement etre musclé ! Je voudrais savoir c’est lequel en un sport qui permet d’avoir des fesses tonique (bombé quoi) , une silhouette bien formé !! et des jambes affermie (mince) ! de haut en bas le corp quoi ???!

  2. Très bon article qui montre bien les différents sports à pratiquer suivant nos objectifs.

  3. Elo

    Le vélo (si on fait une bonne distance chaque jour, 5-6 kilomètre) grossit les MOLETS … Ma soeur faisait cette distance tout les jours et ne rentrait plus dans des bottes normales

Balance un com'