La rétention d’eau ou oedeme est un trouble qui produit l’accumulation d’eau ou d’autres substances dans l’organisme. En général ces accumulations se produisent dans les jambes, l’abdomen ou les mains mais également dans le visage et les yeux qui sont gonflés.


La rétention d’eau peut aussi se présenter dans les chevilles et cela doit toujours alerter car cela peut être le signe d’insuffisance cardiaque.
La rétention d’eau se produit par un déséquilibre des liquides de l’organisme, soit lorsque les vaisseaux sanguins versent trop de liquides dans les tissus corporels ou lorsque ces liquides sont retenus dans les tissus et ne retournent pas aux vaisseaux sanguins.

Les causes physiques qui peuvent produire la rétention d’eau sont :

– La modifications dans les vaisseaux lymphatiques, grossesse, ménopause, obésité, l’âge, insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale, varices, insuffisance veineuse, thrombose, maladies inflammatoires, etc.
- D’autres causes peuvent être les activités qui obligent à rester longtemps debout ou assis, des vêtements trop serrés, certains médicaments, la chaleur ou l’excès d’humidité, une trop grande ingestion de sel ou une mauvaise nutrition.

Des remèdes contre la rétention d’eau à base de plantes

Pissenlit : C’est la plante avec le plus de pouvoir contre la rétention d’eau. Décoction pendant 1/4 d’heure d’une poignée de feuilles et racines sèches par litre d’eau. Prendre une tasse avant chaque repas. On peut aussi manger les feuilles fraîches en salade.

Cérisier : très utile pour stimuler les reins et augmenter la miction pour : obésité, œdèmes, inflammation des reins (néphrites), insuffisance rénale, etc.

Fumaria : efficace pour l’élimination d’eau des chevilles et abdomen produite par insuffisance cardiaque. Infusion pendant 15 minutes de 4 cuillerées par litre d’eau. Deux tasses par jour.retention d'eau plantes

Chicorée : La chicorée agit sur le foie et aide à améliorer l’insuffisance hépatique responsable souvent de la rétention de liquides dans l’estomac. Ses propriétés diurétiques stimulent la fonction rénale dans d’autres maladies comme l’arthrite ou la goutte. Décoction de 30 Gr de racines sèches triturées par litre d’eau. Prendre deux tasses par jour.

Cresson : Le cresson est un allié de choix pour traiter la rétention d’eau. Nous utiliserons ce remède dans les cas d’oligurie, c’est-à-dire quand il y aura une quantité d’urine inferieure à la norme. Placer 25 g de plante fraîche dans un verre d’eau froide pendant toute la nuit. Le lendemain, prendre une cuillerée de la macération résultante avec chaque repas (4 cuillérées par jour au total).

Bouleau : Les préparations de cette plante aident à éliminer les liquides retenus dans l’organisme. Infusion pendant 10 minutes d’une petite cuillerée de feuilles sèches par verre d’eau avec quelques gouttes de jus de citron. Prendre deux ou trois verres par jour.

Persil : C’est un des meilleurs diurétiques par l’action de l’apiol qui favorise l’élimination d’eau, étant très utile en cas d’obésité, maladies rhumatisantes et cardiaques associées avec rétention d’eau. Prendre 3 cuillerées de jus par jour obtenu en écrasant la plante ou en magasin spécialisé.

Oignon : Favorise l’élimination dans les cas de rétention d’eau par rhumatisme, goutte et insuffisance rénale. Prendre 3 petits verres par jour de la macération de 50 g d’oignon écrasé dans un litre de vin.

Sureau : l’écorce a une grande valeur diurétique, à employer lorsqu’il est nécessaire d’éliminer l’eau retenue dans le corps, surtout en cas de rétention d’eau par rhumatisme. Décoction de fragments d’écorce dans un litre d’eau jusqu’à ce qu’elle soit réduite à 1/3. Prendre tout au long de la journée.

Vigne rouge : cette plante favorise l’élimination de liquides, contribue à épurer le sang et à améliorer les traitements contre la rétention d’eau dans les cas d’œdème, goutte, arthrite, etc. Décoction pendant 1/2 heure de 30 Gr de filaments dans un litre d’eau. Laisser refroidir pendant 30 minutes puis filtrer et prendre 2 verres par jour.