20 ingrédients à avoir toujours chez soi

ingredients indispensablesLes lentilles : En grains, froides ou en graines germées, elles sont riches en protéines, fibres, fer, vitamines B.
L’avoine : Dans une soupe, un laitage ou cuit façon porridge, il est riche en protéines, en fibres, en lipides à dominante insaturée, en vitamines B.
Le petit épeautre : Se consomme avec viandes, poissons ou avec des légumineuses : en muesli et porridge
pour les flocons. Riche en vitamines B, B5, PP, en magnésium et calcium.
La farine de blé T80 : Semi-complete, elle peut être utilisée seule ou avec d’autres farines (seigle, petit épeautre,
sarrasin…). Riche en germes de blé, en fibres douces et en nutriments.
L’huile d’olive : 2à3 c. à s./jour. Elle contient polyphénols et antioxydants.
L’huile de colza : Assaisonne crudités, légumes cuits, pâtes ou poissons, mais après la cuisson car elle ne doit pas être chauffée. C’est une source de vitamines E et d’oméga-3.
La purée d’amande blanche : (en magasin bio) Elle peut se substituer au beurre, dans une mayonnaise ou dans une soupe. Riche en protéines, calcium, potassium et vitamine B3.
Les figues fraîches et sèches : A manger en collation ou à intégrer dans une salade, un plat, un gâteau… Elles favorisent le transit, comme le pruneau. C’est un concentré d’énergie, de micronutriments et de fibres.
Les pruneaux : Délicieux trempés dans de l’eau de fleur d’oranger, des gâteaux, yaourts… Ils confèrent fibres,
vitamines A, B9, C et oligoéléments.
Le sucre complet : Il est important de le choisir bio. Ses nutriments (potassium, magnésium, zinc, manganèse) lui contèrent sa couleur,
Les « laits » végétaux : Leur composition et leur utilisation varient « Laits » de soja, d’avoine, de quinoa, de noix de coco se marient au sucré comme au salé.
Les algues : En paillettes sur un poisson ou une salade, fraîches avec jus de citron, huile de sésame et herbes…
Elles sont riches en protéines et en vitamines (A. C. P. du groupe B).
Le vinaigre de cidre Bio :, pur et artisanal. Il est partait dans les crudités ou les salades. Ou à raison de 1 ou 2 c.
à c/jour seul ou dilué. Il est source de vitamines (A, B i. B2. C et P). de minéraux et d’enzymes.
L’arrow-root : On extrait de cette plante de la fécule, réduite en poudre. Diluée, elle devient un liant ou un épaississant.
Les sauces de soja : Le shoyu est plus doux que le tamari. Indispensables aux assaisonnements, elles apportent acides aminés, acides gras insaturés, fermenta de la flore intestinale…
Aromates et épices douces : Ils ont des vertus digestives et antiseptiques. Préférez les mélanges sans piment fort
à base de cumin, curcuma, cannelle, coriandre, graines de moutarde…
Sel fin et gros sel non raffiné :Consommer du sel gris, c’est taire une cure d’oligoéléments (magnésium, potassium, calcium). Préférez au sel pur des mélanges avec condiments gomasio (sel et sésame), sel aux épices ou algues séchées (kombu).
Le gomasio : c’est un mélange d1 part de sel marin gris et de g parts de graines de sésame légèrement grillées.
Il est riche en acides gras insaturés, vitamines E, B et acides aminés…
La levure maltée (levure de bière) : est un complément alimentaire naturel. Elle s’incorpore dans les sauces, soupes, purées, yaourts ou sur les salades.
Les thés vert et rouge : De la famille des acacias, le rooibos tire l’appellation de thé rouge de sa couleur ambrée, Infusez un mélange des deux.