Pourquoi opter pour la cuisson douce ?

La majorité des vitamines est détruite vers 90°C, les graisses deviennent cancérigènes au-dessus de 160 °c environ.
Pour préserver au mieux les qualités nutritionnelles de vos aliments, il est préférable de les cuire à une température inférieure à 150 °c.

Ce qui exclut, vous l’avez bien compris, les cuissons prolongées et trop intenses, à l’eau bouillante, à la Cocotte-Minute, au four à micro-ondes, au four trop chaud, en fritures, en grillades excessives…

Les modes de cuisson respectant la qualité des aliments sont : à l’étouffée, à la vapeur douce, à l’eau pour les céréales et les légumineuses. Tout est dans la mesure, il ne s’agit pas donc tout cuire à la vapeur ! Selon vos envies, alternez ces cuissons avec d’autres : au four à température modérée en prenant soin d’arroser régulièrement, braisé avec un neu d’huile d’olive.., mais toujours en douceur.