Étiquette : forme

Des cheveux parfaits grâce aux infusions

cheveux-infusion

Je vous propose des infusions naturelle, simple et étonnante, qui vous donneront des cheveux parfaits

Tout d’abord le choix de la plante dépend du types de cheveux :

cheveux-infusionCheveux secs et cassants : Camomille, fleur de sureau, guimauve
Cheveux gras : Lavande, mélisse, menthe, hamamélis, persil, capucine, sauge, achillée, thym
Pour des reflets aux cheveux blonds : Camomille, racine de rhubarbe, soucis
Accentuer cheveux bruns : Sauge, romarin, tilleul
Accentuer cheveux noirs : Romarin
Accentuer cheveux roux : Sauge + romarin
Donner des reflets cuivrés/roux : Châtaignier
Éclaircir les cheveux : Camomille

Le processus :

1] Choisir une ou plusieurs plantes dans cette liste, selon ton type de cheveux.
2] Laisser infusé une poignée des plantes choisies pendant une vingtaine de minutes dans une tasse d’eau chaude.
3] Filtrer et verser le tout sur la tête.
4] Rincer si besoin.

Et voilà bienvenue à des cheveux magnifiques et en pleine forme!

Piercings : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Tout sur les piercings

Envie d’un grelot sur la langue ou d’un bijou dans le nombril ? Avant de vous faire trouer la peau, assurez-vous que vous avez pris la bonne décision ainsi que toutes les précautions d’hygiène qui s’imposent !

Autrefois réservés aux vrais rebelles, le piercing fait de plus en plus d’adeptes et même chez les BCBG. Comme le tatouage, il fait partie de ce qu’on appelle le « body art« , c’est à dire une façon d’exprimer sa personnalité ou sa fibre artistique en décorant son propre corps. Se faire un piercing consiste à se faire percer la peau pour y glisser un bijou. On appelle piercing à la fois l’acte de percer et le bijou lui-même.

Les parties du corps qui peuvent être décorées sont multiples, mais les plus fréquentes sont l’arcade sourcilière, le nez (sur l’aile ou entre les deux narines), les lèvres, la langue, les oreilles ou encore le nombril.

Comment être sûre de son coup ?

On ne se fait pas piercer sur un coup de tête mais après y avoir mûrement réfléchi. Si vous êtes tentée, parlez-en d’abord autour de vous et demandez conseil à ceux qui l’ont déjà vécu. Une fois que vous serez piercée, vous allez devoir assumer le regard des autres et peut-être aussi votre nouvelle image. Etes-vous bien sûre que c’est votre style ? Vos parents sont-ils d’accord (si vous êtes mineure)? Le faire dans leur dos n’est pas un bon plan car un piercing ne se cache pas éternellement et, de toutes façons, les pierceurs voudront savoir si vous êtes majeure ou si vous avez une autorisation des parents.

Les précautions à prendre avant de se faire piercer ?

Mangez bien avant, n’y allez pas le ventre creux, vous risqueriez de vous évanouir. Précisez au pierceur si vous prenez des médicaments et dormez bien la veille pour être en forme. Venez vêtue de fringues amples. Ne mettez rien qui serre à la taille si vous voulez un piercing au nombril, par exemple. Bien sûre, arrivez chez le pierceur parfaitement lavée. Enfin, faites-vous accompagner d’une copine, ça rassure. Moins on stresse, mieux ça se passe. N’allez jamais vous faire piercer après avoir absorber de l’alcool, fumé ou pris de l’aspirine.

Comment choisir son pierceur ?

Tout sur les piercings

Vous allez lui confier votre peau, alors mieux vaut bien le choisir.
Votre critère numéro un : l’hygiène. Un bon pierceur est d’abord une personne qui a pignon sur rue, pas un itinérant qui n’exerce qu’à certaines heures et jamais au même endroit. S’il opère de façon presque clandestine, c’est louche. Rendez-vous dans sa boutique et posez -lui des questions, menez votre enquête auprès de ses clients ou auprès d’amis qui se sont fait piercer avant vous. Posez des questions au pierceur sur ses mesures d’hygiène.
S’il est sérieux, il met des gants chirurgicaux et il est équipé d’un autoclave (appareil servant à la stérilisation) ou de cuvres de décontamination. Un bon professionnel vous préciseras également qu’il n’utilise pas d’aiguilles réutilisables mais des jetables à usage unique. S’il vous dit qu’il stérilise les aiguilles, fuyez! De même s’il utilise un pistolet à propulsion. Normalement, chez les bons pierceurs, ça n’existe plus car on ne peut pas le stériliser et c’est un vrai nid à microbes.
Enfin, demandez au pierceur des explications claires sur ce qu’il va vous faire et sur la cica trisation. Il est important qu’il vous mette en confiance pour que ça se passe sans stress.

Que faire après s’être fait piercé ?

Vous ne pourrez pas portez un bijou juste après le piercing car il faut attendre la cicatrisation qui peut durer une à plusieurs semaines. A la place, vous aurez un bijou de pose, aussi appelé prothèse. Lavez-vous toujours les mains avant de manipuler votre piercing, nettoyez-le avec un antiseptique (Biseptine, Hexomédine ou Bétadine) et faites tourner doucement le bijou pour éviter qu’il colle.
Respectez scrupuleusement les recommandations de votre pierceur si vous voulez éviter les infections.

Un piercing, combien ça coûte ?

C’est très variable selon la pose du bijou que vous avez choisi, mais sachez que les prix vont de 45 à 90 euros. Si une boutique vous propose un piercing de base à moins de 45 euros, méfiance, les règles d’hygiène ne sont probablement pas respectées.

Piercing : quels sont les risques d’infection ?

Environ 25 % des piercings s’infectent. Les symptômes? Boursouflure, irritation, suppuration et abcés. Les risques d’infection sont présent quand le pierceur opère, mais aussi lors de la cicatrisation et ensuite, si on le manipule avec des mains sales. En cas d’infection, n’enlevez pas le bijou et rendez-vous vite chez un médecin qui vous désinfectera ou vous donnera des antibiotiques.

Entretenir son piercing : comment le nettoyer

Pour nettoyer le piercing, utilisé un savon antiseptique à Ph neutre, suivit d’un nettoyage avec du sérum physiologique ou de la Biseptine. Evitez l’Hexomédine ou la Betadine.

Est-ce grave de ne pas se démaquiller ?

Le démaquillage

Oui. Bien sûr, pas besoin d’en faire un drame s’il vous arrive un soir de vous coucher sans vous démaquiller. Mais sinon, le démaquillage est aussi indispensable à votre peau que le brossage à vos dents ! En fait, si on était précis, il faudrait plutôt parler de « démaquillage-nettoyage ». En effet, le soir, le démaquillage libère votre peau du maquillage, mais aussi des poussières, des impuretés et de la pollution qui se sont accumulées au fil des heures.

Le démaquillage

C’est un peu comme si vous enleviez le masque de la journée pour retrouver votre visage dans toute sa pureté. C’est dissoudre le stress, éliminer la fatigue. Dans tous les cas, matin ou soir, n’appliquez jamais un soin de beauté sur votre peau sans la démaquiller. En effet, il n’agirait pas au mieux de ses possibilités : mélangés aux poussières et aux salissures, ses actifs seraient forcément altérés.

Que se passerait-il si vous ne vous démaquilliez pas régulièrement ?

Votre peau peu à peu s’encrasserait. Votre teint finirait par se brouiller. Des boutons pourraient même se former. D’ailleurs, on a vu des peaux tristes et ternes changer de physionomie le jour où le démaquillage biquotidien est devenu une habitude.

Les bienfaits de chaque vitamine pour la peau

Vitamines pour la peau

Voici une liste des vitamines et oligoéléments, leurs bienfaits pour la peau, les aliments dans lesquels ont les trouves, et les conséquences en cas de carences :

Vitamine B2

Son rôle pour la peau : Préserve la qualité des tissus donc de l’épiderme.
En cas de carence : Très rare car présente un peu partout. Risque de lésions de la peau et des lèvres (perlèche).
Où la trouver ? Viande, fruits secs, champignons, lait, asperges, petits pois, épinards, pommes de terre, céréales.

Vitamine B9

Son rôle pour la peau : Participe au renouvellement rapide des cellules cutanées et des muqueuses.
En cas de carence : Un teint pâle car impliqué dans la formation de globules rouges et blancs
Où la trouver ? Epinards, salades, foie, banane, thon.

Vitamine B5

Son rôle pour la peau : Normalise le taux de sébum des peaux grasses.
En cas de carence : Risque d’eczémas séborrhéiques dus à l’excès de sébum.
Où la trouver ? Jaune d’oeuf, viandes, foie, poisson, lait, produits laitiers, banane, avocat.

Vitamine A

Son rôle pour la peau : Protège l’épiderme et accélère la cicatrisation.
En cas de carence :
La peau se dessèche tout de suite et s’épaissit.
Où la trouver ? Beurre, laitage, jaune d’oeuf.

Vitamine C

Son rôle pour la peau : Active le renouvellement cellulaire et favorise la cicatrisation.
En cas de carence : Peau terne et flétrissement prématuré.
Où la trouver ? Kiwi, goyave, chou, poivron, agrumes.

Vitamine E

Son rôle pour la peau : Antioxydante, prévient le vieillissement cutanée et l’aide à se protéger du soleil.
En cas de carence : Très rare. Sinon, apparition précoce des rides.
Où la trouver ? Huile végétale, germe de blé, maïs, soja, tournesol, beurre, foie.

Vitamine F

Son rôle pour la peau : Participe au bon équilibre et à la santé de la peau.
En cas de carence : La peau cartonne et devient fragile.
Où la trouver ? Huiles végétales, poissons gras.

Oligoélément Zinc

Son rôle pour la peau : Lutte contre le vieillissement cellulaire de la peau.
En cas de carence : De petits boutons apparaissent et la peau souffre.
Où la trouver ? Poissons, fruits de mer, viandes, laitages, céréales.

Oligoélément Fer

Son rôle pour la peau : Donne bonne mine et maintient la peau en forme.
En cas de carence : Gros risque d’anémie avec teint pâle et chute des cheveux.
Où la trouver ? Viande rouge, cacao, persil, haricots secs, lentilles, épinards

Oligoélément Se (sélénium)

Son rôle pour la peau : Puissant antioxydant qui renforce l’action des vitamines A, C, E et du zinc.
En cas de carence : Vieillissement accéléré de la peau.
Où la trouver ? Viandes, oeufs, céréales complètes, légumes verts, noix.