Powerplate : pur produit marketing ou efficacité ?

Le Powerplate c’est quoi déjà ?

C’est une machine dite « révolutionnaire » qui a pour objectif de renforcer les muscles en profondeur et sculpter la silhouette.

Le Powerplate, comment ça marche (en théorie) ?

La machine émet des vibrations qui stimulent les muscles sans véritable effort. Les exercices consistent à prendre des positions différentes et effectuer des mouvements, ils durent entre 30, 45 ou 60 secondes avec une intensité de vibrations différente. La durée totale d’un court est d’environ de 30 minutes.

Quels sont les arguments des détracteurs du Powerplate ?

Selon certains, le Powerplate est un pur produit marketing. C’est la gym des gens fainéants, de ceux qui veulent se donner bonne conscience en « pratiquant » une activité sportive. Le sport, en un autre terme c’est l’activité, or le Powerplate symbolise l’inactivité quasi totale sur une machine.

Powerplate effiace

Power plate

Autre argument de poids, le Powerplate n’est source d’aucune stimulation cardio-respiratoire et cardio-circulatoire. De manière globale cette pratique ne donne pas goût à l’activité, pour ceux qui souhaitent se mettre au sport ce n’est pas l’activité qui vous fera devenir un sportif régulier dans le long terme : la base de la bonne santé physique étant la régularité.
Pour les détracteurs, le Powerplate est cependant un bon outil pour les sportifs de haut niveau lors de rééducation (suite à une blessure) : c’est une façon de s’y remettre doucement.
Une autre mise en garde est son utilisation et son coaching, en effet la pratique du Powerplate doit être bien utilisée et bien transmise par des coachs compétant : il est impératif d’adopter le bon positionnement dans chaque exercice afin de ne pas se blesser !
Autre point, les séances sont très chères (machine chère et présence d’un coach), rare sont ceux qui pourront se payer des séances régulières : l’activité devient alors une « activité de passage », soit tout le contraire de la définition de la santé physique qui se concrétise par une activité régulière.

Conclusion : le Powerplate… oui ? mais non !

La pratique du Powerplate en parallèle d’autres sports qui stimulent l’activité cardiaque (le cœur reste le premier muscle du corps à entretenir), ou pour les grands sportifs en rééducation peut être efficace.
Pour ceux qui souhaitent se mettre au sport autant dire que le Powerplate est totalement inefficace car totalement contraire à une logique sportive qui est basée sur la régularité.

Tu as aimé cet article ? Clique donc sur J'aime, merci ;)

2 commentaires sur Powerplate : pur produit marketing ou efficacité ?

  1. Anne So

    je n’ai jamais testé le power plate mais de se que j’ai pu entendre, c’est pas si facile que ca. garder des positions 1min avec les vibrations sont assez éprouvantes ( j’avais testé sur une autre plateforme vibrante et c’est dur!!!!)
    la power plate est bien pour se remuscler mais comme dit dans l’article une activité cardio est indispensable pour faire fondre la graisse. Par contre je suis pas d’accord quand tu dis que cela ne fait pas marcher le coeur, puisque le coeur est un muscle. donc celui ci va se contracter comme ceux de la cuisse ou des bras.

  2. Lily

    Hey bien, j’en suis à ma 4ème séance de power plate et voici ce que j’en dis :

    * C’est difficile et hyper crevant, car il faut maintenir la position ou le mouvement malgré les vibrations,

    * Le coeur travaille tout autant que les autres muscles,

    * Une séance coachée et effecitvement nécessaire, sans coach, on joue la facilité donc la « mal-position », avec un coach, on doit maintenir la bonne position, que les muscles brûlent ou non ^^,

    * Le fait de pratiquer un sport comme la course à pieds ou la natation fini par manquer.

    * Les résultats se font vite voir : amélioration de la tonicité, de la résistance, de l’endurance. Bref, la Power Plate a un réel effet, mais la piscine me manque…,

    * Transpiration assurée,

    * Mon coach préconise 2 séances hebdo, après celui qui ne veut pas respecter la régularité, tant pis pour lui,

    * Je ne suis pas d’accord avec le terme utilisé dans l’article : « sans véritable effort » car un réel effort est fourni !!!

    –> Pour conclure : moi aussi je pensais que c’était un truc de feinéant, et j’ai bien vite changé d’avis car l’effort est bel et bien là, amplifié par les vibrations de la machine. On sent le muscle brûler au bout de quelques secondes, on se découvre ou redécouvre des muscles oubliés,

    Au bout de 4 séances, je sens déjà la différence, mes muscles : c’est du béton !!! Ils se sont redessinés (même mon esthéticienne l’a remarqué qd je suis allée me faire épiler), ma silhouette change, mon endurance s’améliore. J’ai encore une séance (séance coachée = 14 € en Belgique :-)) et après j’arrête pendant qqs mois car je n’ai plus le temps d’aller nager et ça me manque… Mais je compte bien reprendre le Power Plate à la fin de l’hiver.

    Bref, plutôt que de rester sceptique comme je l’étais avant, il suffit d’essayer pour ne plus penser que c’est un « truc réservé aux parresseux ! ».

Balance un com'