Les fruits de l’automne : le plein de vitamines et d’oligo-éléments

Après les fruits hydratants de l’été, peu énergétiques mais parfaitement adaptés aux températures, arrivent des produits plus roboratifs qui nous aideront à passer les premiers froids avec succès.

 

La Pomme. Riche en fibres, en minéraux et en vitamines, la pomme se mange de préférence avec la peau, sous laquelle serait stockée une grande partie des nutriments. Cuite, son apport en vitamines est moindre.

La Poire. Choisissez-la plutôt verte pour qu’elle arrive à maturité chez vous à l’air libre.

Le Raisin. Finie la saison du prima, du cardinal et du lival (août) ! L’automne apporte le chasselas ou le centennial dans la gamme des raisins blancs, mais aussi
le muscat de Hambourg, l’alphonse lavallée ou le muscat du Ventoux pour les raisins noirs. Le raisin, surtout le noir, est riche en antioxydants.

La Figue. Epluchée ou avec la peau, crue, cuite ou séchée, la figue est fortement dotée en fibres, en minéraux, en oligo-éléments et en vitamine B3. Pour vous assurer de sa maturité, choisissez-la plutôt souple, avec une queue plus dure.

La Noisette. Très énergétique, la noisette contient une grande quantité d’acides gras insaturés et de magnésium. Pensez à vérifier que sa coque est bien pleine en secouant le fruit et qu’aucune trace (trous ou fentes) n’abîme son enveloppe de protection.

La Châtaigne. Très énergétique, la châtaigne est riche en fibres, en vitamine B, en potassium, en fer et en magnésium. Pour bien la choisir, prenez la plus lourde et conservez-la au réfrigérateur.