Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bien préparer et protéger sa peau pour un bronzage optimal

Pas question de se priver des délices du soleil ! Le bronzage est gage d’humeur joyeuse et d’atout de séduction. À condition de savoir parfaitement comment s’exposer pour hâler en paix.

Difficile de ne pas se jeter à corps perdu dans les bras du soleil lorsqu’on a attendu ce rendez-vous toute l’année ! On a hâte de céder ses tensions à la douceur des rayons de celui-ci, de voir sa peau se teinter de jolies couleurs miellées, de laisser vagabonder son esprit au gré de ses caresses… Seulement voilà, faire preuve d’impatience à son égard peut jouer de vilains tours. À trop vouloir profiter vite et au maximum de ses bienfaits, on met sa plus précieuse protection en danger.

À savoir, la peau. En effet, vaillant bouclier de l’organisme, l’épiderme détient un « capital solaire », système naturel de défense contre les ultra-violets. Programmé pour assurer les besoins de la peau tout au long de la vie, ce dernier doit être dépensé à bon escient.

Les coups de soleils, l’absence de protections cosmétiques adaptées, les abus des expositions sont autant de gâchis qu’il est impossible de réparer. Il faut savoir que le capital soleil dépend du taux de production de mélanocytes. Ces cellules qui pigmentent l’épiderme déterminent la résistance aux ultraviolets. Plus la peau est claire, moins elle a de mélanine, et moins elle est à même de se défendre contre les ultraviolets.

Sa protection doit donc être renforcée avec des produits aux indices de protection élevés. La couleur naturelle de l’épiderme n’est pas le seul critère de sélection d’un produit solaire. Il faut également se soucier du type de peau, du lieu d’exposition et de la force du soleil.

S’exposer progressivement en évitant les brûlures

Quel que soit votre phototype (couleur de peau), l’essentiel est d’éviter à tous prix les brûlures. Elles causent des dommages irréversibles et dangereux à long terme. Brune, blonde ou rousse, l’idéal pour commencer à vous exposer en toute sécurité est d’y aller progressivement.

Utilisez les premiers jours des indices de protection élevés, ne faites pas la crêpe toute la journée, alternez toutes les heures les expositions plein soleil et les plages d’ombre, évitez les heures chaudes (11 h – 16 h), renouvelez l’application de produit toutes les deux heures maximum, et après une baignade ou une séance de sport, même si vos produits sont water-proof.

La protection pour les peaux mates

Effet bonne mine garanti à l’année, les épidermes naturellement mates ont, bien sûr, un capital solaire plus important que les peaux blanches. Cependant, ce cadeau de la nature fond lui aussi comme neige au soleil. Pas question de le priver de protection, quels que soient l’heure ou l’endroit ! Les peaux mates attrapent peu de coups de soleil et bronzent bien, à condition de leur choisir une protection qui leur soit adaptée.

Quitte à finir les vacances avec un SPF 6, commencez toujours par des indices supérieurs à 30. Avant 30 ans, optez pour des solaires anti-âge. Dépassé la trentaine, choisissez des produits également anti-taches.

Peaux claires : soyez très vigilantes

À défaut de bronzer, les épidermes de phototypes I, II et III peinent à prendre des couleurs. Très fragiles, les peaux claires possèdent peu de mélanine et ont donc besoin d’une protection plus élevée contre les ultraviolets que les peaux mates, quels que soient le lieu et le moment de la journée où elles sont exposées.

Sachez que, même par temps maussade et couvert, les UVA, responsables des coups de soleil, traversent les nuages. Ce qui représente un grand danger pour les peaux claires qui ne sentent pas la chaleur mais brûlent quand même.

Peaux sensibles… bien se protéger

Dans la catégorie « sensible », on ne compte pas que les zones fragiles (yeux, lèvres, décolleté) qui réclament une protection spécifique. Il faut aussi penser aux intolérances cutanées type allergie, acné, couperose… Les symptômes de ces pathologies s’aggravent au contact des ultraviolets, contrairement aux eczéma ou psoriasis qui s’atténuent au soleil. Si vous cochez dans une de ces catégories, optez pour des produits solaires spécifiques sans parfum et évitez le plus possible les pleines expositions.

ASTUCES

Prendre des compléments alimentaires pour le bronzage, c’est bien, mais il faut savoir qu’ils ne font pas office de protection. Leur principal atout est de réparer les dégâts cutanés causés par les ultraviolets.

Évitez de vous orienter vers de nouvelles marques inconnues pour choisir vos produits solaires. Mieux vaut opter pour des enseignes connues et reconnues pour leur efficacité.

Si vous suivez un traitement médical, demandez à votre médecin si vos médicaments ne sont pas photosensibilisants, au risque de provoquer des taches ou des brûlures sous les UV.

Ne conservez pas vos produits entamés d’une saison à l’autre car l’efficacité des filtres solaires se dégrade au fil des mois.

Tu as aimé cet article ? Clique donc sur J'aime, merci ;)

1 commentaire sur Bien préparer et protéger sa peau pour un bronzage optimal

  1. mais j’adore cavailles , je n’utilise que ca deiups des anne9es.les petits canards, on les collectionne…bon, on vous attend demain soir.je vous appelle.bises

Balance un com'